Alain QUEMIN, Le monde des galeries, Art contemporain, structure du marché et internationalisation, Editions du CNRS, 2021

Lire le compte rendu de l’ouvrage par Igor Martinache, à lire sur Liens Socio/Lectures

Les interventions d’Alain Quemin à l’occasion de la sortie de l’ouvrage

15-16 septembre 2022, Sociologie de l’art et histoire de l’art, colloque « L’histoire de l’art pour tous », l’Alcazar, Marseille (conférencier invité)

3 juillet 2022, invité de Marie-France Chatin dans Géopolitique sur RFI : L’art, un outil politique

2 juillet 2022, invité de Marie-France Chatin dans Géopolitique sur RFI : « Art contemporain: la pandémie a-t-elle rebattu les cartes ? »

28 juin 2022, The Territorial Dimension of Art Galleries and their Activity, UCLA, New York (conférencier invité)

15 juin 2022, entretien dans le quotidien suisse Le Temps, «La pandémie n’a été qu’une parenthèse pour le marché de l’art»

8 juin 2022, avec Kathryn Brown, Glòria Guiro Soro, Yoram Eshkol-Rokach, Océane Sailly & Franziska Wilmsen, Activists vs Gatekeepers? Gallery Representation, Reputational Markers, and the Uneven Structure of Opportunities for Artists in the US Contemporary Artworld, colloque Innovating Institutions and Inequities in the Arts, Indianapolis

8 juin 2022, avec Kathryn Brown, Glòria Guiro Soro, Yoram Eshkol-Rokach, Océane Sailly & Franziska Wilmsen, discutants du papier de Dave O’Brien, Mark Taylor, Orian Brook, Tal Feder & Siobhan McAndrew, How do we explain inequality within artistic and cultural occupations? The problem of downward social mobility, colloque Innovating Institutions and Inequities in the Arts, Indianapolis

30 mai 2022, Investigating on Contemporary Art Galleries and the Contemporary Art Market, CECUPS / Universitat de Barcelona, Barcelone (conférencier invité)

13 mai 2022, L’émotion au service du travail dans le secteur artistique : les galeristes d’art contemporain et leurs « amis /clients » (ou comment effacer la relation marchande pour mieux vendre), colloque « Culture et émotions » organisé par l’ENS Lyon et le Ministère de la Culture, Lyon

12 mai 2022, L’émotion au service du travail dans le secteur artistique : les galeristes d’art contemporain et leurs « amis /clients », colloque de l’ACFAS « L’emprise du sensible dans les recherches en sciences sociales : nouveaux enjeux méthodologiques » (Canada)

11 mai 2022, présentation du livre Le monde des galeries, Les rencontres de l’Association Internationale des Critiques d’Art, galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, Paris (conférencier invité)

7 mai 2022, Quels combats sont encore à mener pour les artistes femmes ?, Exposition Femmes artistes guerrières, femmes en combat, espace Topographie de l’art, Paris (conférencier invité)

5 mai 2022, dans Informationsdienst-Kunst, n°751

27 avril 2022, discutant des recherches des équipes de l’université de Coimbra et du CEPEL (CNRS, Montpellier), séminaire mensuel en ligne du projet de recherche européen Uncharted, en ligne (conférencier invité)

21 avril 2022, dans Le Quotidien de l’art : Les Galeries mondiales classées par Alain Quemin

14 avril 2022, Conférence au Musée d’art contemporain de Montpellier, le MOCO : « Le monde des galeries. Art contemporain, structure du marché et internationalisation »

14 avril 2022, Le rôle des galeries dans l’écosystème de l’art contemporain, Ecole Supérieure d’Art de Montpellier, Montpellier (conférencier invité)

12 avril 2022,  Le monde des galeries, Hôtel des ventes de Baecque, Marseille (conférencier invité)

avril 2022, Entretien dans le Guide annuel de la revue Artension, « La rencontre physique entre les acheteurs, d’une part, les galeristes et les oeuvres, d’autre part, restent essentielle. »

avril 2022, recension de l’ouvrage dans Le Monde diplomatique

18 mars 2022, Raw and Radical Women in the Arts Podcast, episode 3/4 : Sexism, Positive Discrimination, and Artistic Quality

16 mars 2022, Art fairs and the international art market, Talking Galleries & Sotheby’s Institute of Art symposium, online (conférencier invité)

14 mars 2022, dans En Attendant Nadeau : « Dans les arcanes du marché de l’art »

mars-avril 2022, dans Artension, « Tout sur les galeries »

5 mars 2022, La place des femmes sur le marché et dans le monde de l’art contemporain, Art Genève, Genève, (conférencier invité)

4 mars 2022, dans le Handelsblatt : « Soziologe Alain Quemin: Wie Galerien mächtig werden »

3 mars 2022, Entretien dans la Tribune de Genève et dans 24heures : « À côté de l’art, le business des galeries »

24 février 2022, Le monde des galeries d’art contemporain. Présentation d’ouvrage, galerie Suzanne Tarasieve, Paris (conférencier invité)

22 février 2022, La place du critique d’art et du journaliste dans le marché de l’art, Executive master gestion du patrimoine artistique privé, Université Paris-Dauphine & Christie’s, Paris (conférencier invité)

17 février 2022, dans l’Enquête Culture de Marianne, Le Marché reste O pendant les travaux

10 février 2022. Entretien sur Yellow over Purple – Art advisory

7 février 2022, dans AOC : « Art Basel contre la FIAC : les raisons d’une victoire par KO »

3 décembre 2021, invité de B Smart : L’art à la une : les galeries d’art à l’heure de la mondialisation

Grand entretien dans Femmes d’art, n° d’octobre 2021

21 octobre 2021, Entretien dans Marianne : La Fiac n’est-elle qu’une affaire de gros sous ?

16 octobre 2021, invité de La suite dans les idées sur France Culture : Faire le marché (de l’art)

 

 

À l’heure de la mondialisation, marquée par l’essor des grandes foires internationales, quelles transformations ont affecté le marché de l’art contemporain et ses acteurs ? Conduisant de Paris à New York, en passant par Londres, Berlin, Los Angeles mais aussi Hong Kong, Venise et Bâle, la présente enquête dessine la nouvelle géographie des galeries et livre une ethnographie du travail quotidien des galeristes et de leurs collaborateurs.
Pénétrant les « coulisses » invisibles, elle dévoile le type de relations que les professionnels nouent avec les collectionneurs, le rôle de l’amitié – et du champagne – dans cette activité marchande qui court paradoxalement en permanence le risque d’être disqualifiée comme « commerciale ». Elle met ainsi en lumière la place des galeries, à côté des maisons de vente, des institutions publiques et de la critique, dans la création de la « valeur » de l’art aujourd’hui et leur rôle toujours croissant dans la définition de l’art contemporain.
Cette recherche de grande ampleur n’hésite pas à affronter des questions sensibles : est-il possible d’objectiver la « qualité » de galeries qui, pour les plus grandes d’entre elles, concurrencent désormais les musées ? Comment les hiérarchiser, établir un palmarès ? Et, dès lors, quelles sont à ce jour les « meilleures » galeries d’art contemporain, en France et dans le monde ?
À toutes ces interrogations, et à bien d’autres encore, ce travail apporte des réponses inédites, en conjuguant aux différents outils de l’analyse sociologique une connaissance intime que seule rend possible la fréquentation au long cours, en insider, d’un monde méconnu.

 

 

 

Centre_national_de_la_recherche_scientifiquelogo-Sorbonne-Universite_image_650