2018-2021. Projet MEENU « Mondes de l’Emploi Etudiant à l’heure Numérique » (Dares-Dress) conduit par Marie Trespeuch

En partenariat avec l’Observatoire de la vie étudiante, les travaux de recherche ont débuté en janvier 2019.

L’équipe

GEMASS
Marie Trespeuch
Elise Verley
Morgan Kitzmann
Alexandra Frénod

OVE
Feres Belghith
Jean-François Giret
Elise Tenret

Université Paris-Dauphine
Hélène Malarmey

Brève présentation du projet
Si la France compte 2,6 millions d’étudiants, l’Observatoire national de la vie étudiante établit que 46 % d’entre eux ont en parallèle une activité rémunérée (Belghith et al., 2017). Face à l’allongement du temps des études, la recherche de financements peut s’avérer cruciale pour certaines catégories d’étudiants qui ne peuvent pas – par définition – prétendre à des emplois très rémunérateurs en raison de leurs faibles qualifications. Or, se multiplient depuis une dizaine d’années des plateformes dites d’économie collaborative, qui assurent grâce à internet une mise en relation de particuliers souhaitant réaliser des transactions commerciales. Certaines s’adressent plus spécifiquement à des publics étudiants en promettant des revenus importants et un engagement dans l’activité à paramétrer soi-même. Gagner beaucoup, choisir son temps de travail, éviter les contraintes d’un engagement auprès d’un employeur stable, représentent ainsi des promesses séduisantes pour cette génération très connectée (CREDOC 2017 ; Balleys, 2017). Dans quelle mesure l’économie collaborative reconfigure-t-elle le salariat étudiant et le monde de l’emploi afférent ?

Centre_national_de_la_recherche_scientifiquelogo-Sorbonne-Universite_image_650