Kanako TAKEDA

Kanako TAKEDA

TAKEDA Kanako

Sujet de thèse: « La construction de la carrière professionnelle des femmes d’origines japonaises au prisme de la mixité conjugale »
Sous la co-direction de Beate Collet et Bénédicte Zimmermann, EHESS
Début de thèse: 2018 – Contrat doctoral de l’EHESS
Doctorante en sociologie (depuis 2018)
Titulaire d’un contrat doctoral à l’EHESS

Centre Georg Simmel (EHESS/CNRS UMR 8131)
Gemass (Sorbonne/CNRS UMR 8598)

Doctorante associée à l’Institut d’Asie Orientale (CNRS UMR 5062)
Membre du réseau de recherche Migrations Asiatiques en France
Membre de The Cercle de la FFJ (Fondation France Japon)

Thématiques de recherche

  • Migration et genre
  • Sociologie de la mixité conjugale
  • Sociologie du travail et de la carrière professionnelle des femmes
  • Méthode qualitative (biographique)
  • Études sur les migrantes japonaises en France

Recherche doctorale

Titre :
« La construction de la carrière professionnelle des femmes migrantes japonaises au prisme de la mixité conjugale »

Résumé :
Ce projet de thèse a pour objectif de mettre en lumière le caractère co-construit de la carrière professionnelle des femmes migrantes japonaises en couple mixte, par leurs interactions conjugales et familiales en France. Cette thèse fera appel à une démarche qualitative, au moyen d’entretiens biographiques individuels, afin d’analyser l’influence des parcours et expériences sur la formation des rapports de couple. Elle s’intéressera notamment à la manière dont les couples prennent des décisions quant à la carrière des femmes concernées en fonction des arrangements conjugaux et familiaux, et comment les couples acceptent et justifient ces décisions dans leur discours. Ainsi, mes travaux enrichiront les perspectives dans l’étude des femmes migrantes, mais également celles du couple, du travail et de la migration en général.

Directrices : Bénédicte Zimmermann (Centre Georg Simmel) et Beate Collet (Gemass)

Première inscription : 2018

Communications

  • Le 8 Juillet 2021 « L’articulation de vie professionnelle et familiale des femmes japonaises en couple mixte avec des conjoints français, au regard de leurs parcours migratoires et familiaux. » à venir
    9ème congrès de l’AFS – RT 33 Famille, vie privée, vie publique
  • Le 17 Juin 2021 « La carrière professionnelle de femmes migrantes Japonaises en couple mixte en France. Analyse des ressources et de leur conversion. » 
    Journée d’études des doctorant·e·s de l’Institut d’Asie Orientale (IAO)
  • Le 15 Octobre 2020 « Anticipations parentales dans les couples transnationaux franco-japonais – Analyse des impacts sur la (re)configuration des rapports conjugaux »
    Le 9ème atelier du Réseau d’Études Pluridisciplinaires sur les Paternités et les Maternités – REPPaMa
    https://reppama.hypotheses.org/category/manifestations-de-reppama/ateliers
  • Le 9 Mars 2019 « Living together as a mixed couple : The analysis of intercultural interactions from the view of life path and conjugal relationships » (en Anglais)
    Journée d’étude internationale Les Valeurs de l’Autre
    Organisée par l’Université Grenoble-Alpes et l’Université Tohoku (Japon)

Publications

Takeda Kanako, « Living together as a mixed couple in France: the analysis of intercultural interactions from view of the life path and conjugal relationships », in The Values of the Other, Kuroiwa, Taku., GPJS(Tohoku University), LITT&ARTS and ILCEA11(Grenoble Alpes University), 2020, p. 119‑133.
http://hdl.handle.net/10097/00129998

Enseignement

  • 2020, 2021 S2 : Atelier de lecture, Sociologie Allemande (L1, Sorbonne Université)
  • 2020, 2021 S2 : Méthodologie du travail universitaire (L2, Sorbonne Université)

Prix et distinction

Mention spéciale du Prix Christian Polak (2019)
Organisé par la Fondation France Japon à l’EHESS, mon mémoire intitulé « Injustice ménagère dans le couple mixte. À travers les récits de femmes migrantes japonaises à Lyon et à Paris » a reçu la mention spéciale du Prix Christian Polak pour le meilleur mémoire de master sur le Japon.

Formation

  • 2020 – à présent École des Hautes Études en Sciences Sociales – Centre Georg Simmel
    Sorbonne Université – Groupe d’Étude de Méthodes de l’Analyse Sociologique de la Sorbonne
    Doctorat Sociologie / doctorante contractuelle (en troisième année)
  • 2020 – à présent The Cercle de la FFJ (Fondation France Japon)
    Membre
  • 2019 – à présent Réseau de recherche Migrations Asiatiques en France (MAF)
    Membre principal
  • 2019 – à présent Institut d’Asie Orientale (IAO) Doctorante associée
  • 2018 – 2020 École des Hautes Études en Sciences Sociales
    Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (CESPRA)
    Doctorat Sociologie / doctorante contractuelle
  • 2015 – 2018 École Normale Supérieure de Lyon
    Master 1 Recherches sociologiques / Master 2 Analyse des sociétés contemporaines
    Spécialités : Sociologie des identités professionnelles, Études de la migration des femmes et des Japonais-e-s, Études du genre, Sociologie du couple, Sociologie de la mixité
  • 2012 – 2013 Université catholique de Lille
    *Dans le cadre d’un programme d’échange universitaire
    Licence3 Sociologie (à l’Institut Social de Lille) / Master Travail social (suivi pendant le deuxième semestre en même temps que la Licence3)
  • 2010 – 2014 Université Sophia (上智大学) : au Japon
    Licence Études Françaises (Séminaire d’Études comparées entre la France et le Japon, Sociologie)
    Spécialités : Travail et emploi des femmes & Comparaison des mouvements féministes au Japon et en France
Centre_national_de_la_recherche_scientifiquelogo-Sorbonne-Universite_image_650