GEMASS

Groupe d’Etude des Méthodes de l’Analyse Sociologique de la Sorbonne

Accueil > Publications > Recherche par années > Années 2010 > Année 2014

« "Private knowledge" et "programme disciplinaire" en sciences sociales : étude de cas à partir de la correspondance de R.K.Merton », L’Année Sociologique, Vol.64-1, 2014, pp.79-119

Résumé. Cet article est consacré à l’étude du « programme disciplinaire » conduit par R.K.Merton pour institutionnaliser la sociologie des sciences. À partir de l’exploitation d’un matériau original – la correspondance de Merton accessible à la Rare Book & Manuscript Library de l’Université Columbia (New York) – nous proposons d’évaluer ce qui distingue la « connaissance publique » de ce programme de la « connaissance privée » reconstruite à partir des échanges épistolaires. En distinguant les composantes d’une discipline, l’article montre par ailleurs de quelle manière un programme disciplinaire intègre le caractère socialement différencié du milieu académique.

Summary. This article is devoted to the study of the « disciplinary program » led by R.K. Merton in order to institutionalize the sociology of science. Using an original material – the correspondence of Merton available at the Rare Book & Manuscript Library (Columbia University, New York) – we analyse the « gap » between the « public knowledge » and the « private knowledge » associated to this disciplinary program. On the basis of a distinction between five components of a discipline, the article also shows how a disciplinary program integrates the socially differentiated nature of academic life.

Plan de l’article

I - Différenciation disciplinaire et processus d’institutionnalisation dans les sciences
A - Front de recherche, profession et programme disciplinaire
B - Le programme disciplinaire comme principe d’action : deux exemples en sciences sociales
II - La correspondance scientifique : approche méthodologique et nature du corpus
A - L’échange épistolaire comme modalité de la communication scientifique
B - Les Archives Merton (AM) et la méthodologie
C - Eléments de caractérisation du corpus : distribution temporelle, auteurs et fréquence citationnelle
III - « Private knowledge » et programme disciplinaire : retour sur les composantes sociales de la discipline
A - Le récit du collectif ou la lutte contre l’oblitération
B - La formation des disciples ou l’apprentissage de l’ethos scientifique
C - Les instruments disciplinaires ou le rôle de gate keeper
D - La démarcation ou comment déplacer la frontière entre l’« interne » et l’« externe »
E - Le marché académique ou l’« accès réservé » à la structure des opportunités
Conclusion

Accéder à l’article sur CAIRN

Lire l’introduction de l’article :

introduction dubois AS 2014




Groupe d’Études des Méthodes de l’Analyse Sociologique de la Sorbonne - GEMASS
Personnel CNRS - 20 rue Berbier-du-Mets - 75013 Paris - tél. +33 1 58 52 17 76 - email : gemass@cnrs.fr
Personnel Sorbonne - Maison de la Recherche - 28 rue Serpente - 75006 Paris - tél. +33 1 53 10 58 26


Dernière mise à jour le : vendredi 8 décembre 2017