GEMASS

Groupe d’Etude des Méthodes de l’Analyse Sociologique de la Sorbonne

Accueil > Membres de l'unité > Membres permanents

Olivier GALLAND

Olivier GALLAND

Directeur de recherche au CNRS
ogalland@msh-paris.fr
olivier.galland@cnrs.fr

Formation

Doctorat de troisième cycle en "Économie publique et gestion des activités non marchandes", Paris IX Dauphine

Habilitation à diriger des recherches en Sociologie, Institut d’études Politiques de Paris

Thématiques

Âges de la vie et générations

Sociologie des valeurs

Sociologie des inégalités

Responsabilités Scientifiques

Directeur du GEMASS

Membre du comité de rédaction de la Revue française de sociologie

Membre du conseil d’administration de l’INED

Responsable avec Yannick Lemel du séminaire de master "sociologie des inégalités" depuis septembre 2013


Les publications de Olivier Galland

  Références trouvées  :  118
2017   Références trouvées  4

2017  |  GALLAND Olivier  |  Articles en français dans revues à comité de lecture référencées  |  Publications récentes  |  Axe N°4 : Sociologie des inégalités  | 
2017  |  GALLAND Olivier  |  Articles en français dans revues à comité de lecture référencées  |  Publications récentes  |  Axe N°4 : Sociologie des inégalités  | 
2017  |  GALLAND Olivier , LEMEL Yannick  |  Ouvrages de recherche publiés en français  |  À paraître  | 

2016   Références trouvées  4

2016  |  GALLAND Olivier  |  Chapitres d’ouvrages publiés en français  | 
2016  |  GALLAND Olivier  |  Chapitres d’ouvrages publiés en français  | 
2016  |  GALLAND Olivier  |  Chapitres d’ouvrages publiés en français  | 
En savoir plus...

Les Français ressentent leur société comme très injuste et inégalitaire et cette impression est amplement partagée par la plupart d’entre eux, quel que soit le statut social. Le sentiment d’injustice personnelle et plus encore le sentiment d’exclusion sont en revanche nettement plus corrélés au statut social. Les deux registres sont ainsi assez largement dissociés : le sentiment d’injustice de la société n’est pas alimenté par le sentiment d’être soi-même traité injustement. Le présent ouvrage explore en profondeur les différentes facettes des sentiments d’injustice et de discrimination dans la société. Il met en lumière certains effets rarement analysés, comme ceux qui sont liés à la composition des ménages, à diverses séquences du cycle de vie (comme la vie solitaire) ou à la survenue événements contraires (licenciements, maladies, décès de proches…) dans les itinéraires personnels. La France des inégalités tente de résoudre quelques énigmes sociologiques : pourquoi les femmes sont-elles plus sensibles à l’injustice ? Pourquoi à l’inverse les jeunes semblent-ils l’accepter plus facilement ? Certains sujets, peu étudiés jusqu’à présent, y sont également abordés : la perception des inégalités culturelles, les liens entre les attitudes politiques et les sentiments de justice, ainsi que les conceptions de l’équité en matière de fiscalité. Le livre se clôt par des analyses de portée plus générale sur le regard que portent les sciences sociales sur la question des inégalités, de la justice et de l’équité.

 Document(s) associé(s)
2016  |  GALLAND Olivier  |  Direction d’ouvrages  |  Publications récentes  |  Ouvrage à placer en avant dans le carrousel de couvertures  | 

2015   Références trouvées  1

En savoir plus...

Un pacte implicite est noué entre les générations pour maintenir inchangé le système d’ emploi fondé sur un marché du travail très clivé entre des adultes-insiders très protégés et des entrants qui supportent l’ essentiel du poids de la flexibilité de l’ économie. Les jeunes acceptent ce partage inégal pour trois raisons : ils savent que s’ils ont un diplôme, cette phase est transitoire ; cela les conforte dans leur aspiration à devenir eux-mêmes de futurs insiders ; durant la phase transitoire les jeunes adultes sont très soutenus par leurs parents, matériellement et affectivement. Les perdants de ce compromis sont les non-diplômés.



Lire l’article




2015  |  GALLAND Olivier  |  GEMASS Working papers  |  Publications récentes  | 

2014   Références trouvées  3

En savoir plus...

Quelles sont les valeurs des jeunes Français d’aujourd’hui ? Les analyses rassemblées dans cet ouvrage présentent un tableau approfondi des valeurs juvéniles et de leurs évolutions. En s’appuyant sur des enquêtes conduites régulièrement depuis 1981, ces analyses s’intéressent aussi bien aux valeurs politiques et religieuses qu’au rapport des jeunes aux normes sociales, au travail, à la famille, à l’écologie ou au libéralisme économique. Elles examinent aussi les différenciations à l’œuvre selon l’âge, le niveau d’études, le genre et l’origine qui se dégagent de ces études à travers les enquêtes.





2014  |  GALLAND Olivier  |  Direction d’ouvrages  |  Publications récentes  | 
2014  |  GALLAND Olivier , LEMEL Yannick  |  Chapitres d’ouvrages publiés en français  | 
2014  |  GALLAND Olivier  |  Articles en français dans revues à comité de lecture référencées  | 

2013   Références trouvées  4

En savoir plus...

Cet article vise à examiner plusieurs théories explicatives de la perception des inégalités sociales en se fondant sur une enquête par questionnaire auprès d’un échantillon représentatif de Français complétée par une série d’entretiens qualitatifs. La théorie de " l’intérêt bien compris " lié à la position sociale, celle de l’effet éventuel de mécanismes de frustration relative, et de l’effet de l’adhésion à des valeurs en matière de justification des inégalités économiques seront examinées. Une des originalités de l’enquête que nous utiliserons est de distinguer trois registres de perception des inégalités : la perception de leur force dans la société, le degré auquel elles sont jugées plus ou moins illégitimes, et enfin le degré auquel la personne elle-même se sent personnellement affectée. Les résultats montrent des effets contrastés des différentes variables explicatives selon ces registres de perception des inégalités. La position sociale comme les mécanismes de frustration relative expliquent bien l’impact personnellement ressenti, alors qu’ils n’ont pratiquement aucun effet sur la perception globale des inégalités sociales. A l’inverse, cette dernière est bien expliquée par l’adhésion à des valeurs. Le registre global d’appréhension des inégalités est donc principalement dépendant d’orientations idéologiques, tandis que le registre personnel est exclusivement dépendant de la position des individus dans la stratification sociale.

Lire l’article






2013  |  GALLAND Olivier , LEMEL Yannick , FRENOD Alexandra  |  GEMASS Working papers  | 
En savoir plus...
2013  |  GALLAND Olivier , LEMEL Yannick , FRENOD Alexandra  |  Articles en français dans revues à comité de lecture référencées  | 
En savoir plus...

La société française traverse une crise économique majeure. Entre un chômage de « longue durée », pour les uns, et des revenus mirifiques pour les autres, les inégalités sont exacerbées. La « passion insatiable pour l’égalité », qu’Alexis de Tocqueville associait chez les peuples démocratiques à leur « goût naturel pour la liberté », serait émoussée.
Un tel constat mérite d’être questionné, car l’égalité n’est pas qu’une simple affaire d’arithmétique. Loin des jugements hâtifs, cet ouvrage montre, au contraire, que les Français ne cèdent pas à la facilité démagogique. Leurs souhaits sont aussi éloignés d’une pure méritocratie que d’un égalitarisme absolu. Certes, leur confiance est affectée par les difficultés actuelles, mais ils tiennent bon sur les principes de justice sociale.
Dès lors, comment les inégalités sociales sont-elles perçues ? Quels principes de justice sont convoqués pour les juger ? Et quelles améliorations sont souhaitées ? Fondé sur un sondage représentatif et une série d’entretiens qualitatifs approfondis, cet ouvrage présente et analyse les réponses des Français à ces interrogations.

2013  |  GALLAND Olivier  |  Ouvrages de recherche publiés en français  | 
En savoir plus...

Le gouvernement Ayrault a lancé les « emplois d’avenir » pour s’attaquer au chômage des 16-25 ans. Les jeunes font partie des catégories les plus touchées par la crise. Mais qui sont-ils ? Forment-ils un ensemble homogène ou très divers ? Quels sont leurs valeurs, leurs codes sociaux ? École, emploi, santé, religion, culture, politique, engagement associatif, rapports intergénérationnels., ce nouvel ouvrage de la collection Doc’ en Poche dresse, en répondant à 30 questions fondamentales, un portrait social de la jeunesse française qui met à mal les clichés habituels.

2013  |  GALLAND Olivier  |  Ouvrages de recherche publiés en français  | 

2012   Références trouvées  1

En savoir plus...

L’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP/Observatoire de la jeunesse) publie à la Documentation française Une jeunesse différente ? Les valeurs des jeunes Français depuis 30 ans. Un ouvrage de référence pour prende la mesure des changements intervenus depuis trente ans dans les valeurs et les comportements des jeunes Français.
Famille, lien social, attitudes religieuses et politiques, rapports au libéralisme économique, travail/emploi, écologie, ruralité… en 200 pages, ce livre propose un portrait social des jeunes Français, lucide et nuancé, soulignant les convergences entre les générations et les différences selon le niveau d’études, le sexe ou l’origine. Au-delà d’une image souvent simplificatrice (jeunesse éloignée de la valeur travail, dépolitisée…), cet ouvrage invite à une meilleure compréhension des évolutions de notre société souvent initiées par les jeunes
eux-mêmes.
Les analyses sont issues d’une grande enquête par questionnaire réalisée à quatre reprises (1981, 1990, 1999 et 2008) sur l’ensemble de la population française. Disposer de 30 ans de recul est rare pour une enquête. L’enquête Valeurs est la seule à poser les mêmes questions sur une aussi longue période, garantissant une qualité sans équivalent des données. Dirigé par deux spécialistes de la jeunesse, Olivier Galland, directeur de recherche au CNRS et président du Conseil scientifique de l’INJEP, et Bernard Roudet, chargé d’études et de recherche à l’INJEP, cet ouvrage est issu d’un travail d’équipe associant une dizaine de sociologues et politistes.
Comprendre les jeunes, c’est aussi comprendre leurs valeurs. Un livre indispensable pour les acteurs des politiques de jeunesse et pour tous les publics qui souhaitent avoir une connaissance approfondie des jeunes, de leurs engagements et de leurs pratiques.

2012  |  GALLAND Olivier  |  Direction d’ouvrages  | 

2011   Références trouvées  5

En savoir plus...

On recense aujourd’hui plus de 2,3 millions d’étudiants en France. L’accroissement des effectifs de l’enseignement supérieur s’est accompagné d’une différenciation des sous-populations étudiantes autour de critères tels que l’origine sociale, le sexe, la classe d’âge et, surtout, le type d’études. C’est ce dernier point qui cristallise les plus profondes disparités du monde étudiant et sous-tend les clivages les plus prononcés entre genres de vie et modes de socialisation.
Dans cette perspective, les analyses proposées dans cet ouvrage rendent compte des effets conjugués de l’évolution du profil social du public étudiant et de la diversification de l’offre de formation et des trajectoires. Elles visent à décrire les profils étudiants, leurs orientations et parcours dans le supérieur, la variabilité des pratiques studieuses et des conditions de vie, leurs attitudes et aspirations, en fonction notamment de l’appartenance à l’une des grandes filières de l’enseignement supérieur.

2011  |  GALLAND Olivier , VERLEY Elise  |  Direction d’ouvrages  | 
En savoir plus...

La jeunesse française est coupée en deux, certains s’en sortent, d’autres non. Cette césure est le résultat d’un système social élitiste où l’école et le marché du travail servent de machines à trier. Au bout du compte, les plus faibles sont implacablement éliminés, tout en étant pratiquement exclus des aides sociales jusqu’à 25 ans. Mis à l’écart, ils tendent à déserter les urnes et à renier les fondements de la démocratie.
Il est urgent de s’attaquer aux racines du mal : l’échec scolaire et les obstacles infranchissables que dresse le marché du travail devant ceux qui n’ont pas de diplôme. Il faut aussi faire sauter les verrous de notre système politique pour que les jeunes y trouvent leur place.
Mais en attendant, nous ne pouvons laisser tant de jeunes sur le bord de la route. Il y a des moyens de leur offrir, sans laxisme, une deuxième chance. Si nous continuons à ne rien faire, le risque d’une déflagration du pacte républicain grandira de jour en jour.

Les auteurs : Pierre Cahuc, professeur d’économie à l’Ecole Polytechnique, Stéphane Carcillo, maître de conférences à l’université Paris 1 Sorbonne, Olivier Galland, directeur de recherche au CNRS, directeur du GEMASS, André Zylberberg, directeur de recherche au CNRS, membre du Centre d’économie de la Sorbonne.

2011  |  GALLAND Olivier  |  Ouvrages de recherche publiés en français  | 
En savoir plus...

Cet ouvrage est la troisième édition, très substantiellement remaniée, du bilan des évolutions sociologiques de la société française, dont la première édition était parue en 1998 et la seconde en 2006. Destiné à tous ceux qui souhaitent disposer d’une vision synthétique des changements de la société française, l’ouvrage présente un bilan des interprétations sociologiques les plus récentes, rédigées par les meilleurs spécialistes et appuyées sur les dernières données disponibles.
Les domaines abordés dans cette édition se sont élargis à la question des âges, du genre, de l’immigration, de la fonction publique. D’autres thèmes ont été traités de manière plus approfondie grâce à des chapitres plus ciblés pour être en phase avec l’évolution des travaux de recherche, de plus en plus spécialisés et pointus.
Au total cette 3e édition dresse un panorama complet de la société française depuis l’après-guerre : stratification sociale et inégalités, âges de la vie, différences de genre, immigration, parenté et famille, système scolaire, marché du travail, fonction publique, État-providence, système politique, attitudes religieuses et enfin déviances.

Les auteurs : Vincent Caradec, Jean-Hugues Déchaux, Jean-Marie Donégani, Marie Duru-Bellat, Michel Forsé, Olivier Galland, Michel Lallement, Fanny Le Mancq, Yannick Lemel, Catherine Marry, Anne Muxel, Serge Paugam, Sébastian Roché, Luc Rouban, Mirna Safi, François-Xavier Schweyer, Cécile Van de Velde.

2011  |  GALLAND Olivier , LEMEL Yannick  |  Direction d’ouvrages  | 
En savoir plus...

La jeunesse est une catégorie aux contours incertains.
A quel âge débute-t-elle, à quel âge finit-elle ? La sociologie montre que la jeunesse est avant tout un passage dont les frontières et la définition ont évolué au cours de l’histoire et se modulent selon les situations sociales. L’affaiblissement des rites de passage, l’allongement des transitions professionnelles et la prolongation du temps des expériences qui tendent à repousser toujours plus tard l’accès à un plein statut adulte font que la jeunesse se décompose désormais en plusieurs phases - de l’adolescence au statut de jeune adulte - que ce livre tente de décrire.

Devenu un " classique " du sujet depuis sa parution initiale en 1991, l’ouvrage repère et explique les évolutions significatives entraînées par ce mouvement général de recomposition sociale que la jeunesse subit parfois douloureusement et dont elle n’est pas toujours autant qu’elle le souhaiterait ou qu’on pourrait le souhaiter un élément moteur. D’où cette quatrième édition, véritable refonte du livre qui présente notamment les travaux et résultats européens portant sur les jeunes et qui montrent que les façons d’entrer dans la vie varient selon les situations nationales.

Par ailleurs, une attention particulière a été portée à la transformation de la jeunesse " par les deux bouts " : sa fin est plus tardive, mais il semble aussi que son démarrage soit plus précoce. Tel quel, cet ouvrage représente le meilleur antidote à toutes les visions hâtives de la jeunesse et répond aux besoins du public étudiant comme de tous ceux qui doivent aborder la question en parfaite connaissance de cause.

2011  |  GALLAND Olivier  |  Ouvrages de recherche publiés en français  | 
En savoir plus...

Il ne manque pas de Cassandres pour l’annoncer, le « vivre ensemble » ne saurait plus résister bien longtemps à la rancœur provoquée par la croissance des privilèges d’un tout petit nombre, le déclassement des couches moyennes, la montée de la grande pauvreté… Il ne manque pas non plus de moralistes pour déplorer l’égoïsme généralisé, l’individualisme roi, les corporatismes, les logiques de castes, l’oubli des idéaux républicains ou la perte de civisme.
Il peut y avoir du vrai dans tout cela, mais la vérité de notre société n’est pas là et les Français n’ont pas basculé d’un bloc dans le désespoir social ou le cynisme désabusé. Leurs appréciations restent étonnamment fines et équilibrées, ouvertes à des solutions raisonnables plutôt que démagogiques.
C’est ce qui ressort manifestement de cette grande enquête, récemment réalisée, sur la perception qu’ont les Français des différents types d’inégalités et sur leurs sentiments à l’égard de la justice sociale.
Que rejettent-ils absolument, que tolèrent-ils, vers quels aménagements ou compromis tendent-ils ? Ce livre dresse le portrait moral d’un peuple pour lequel la triade républicaine – liberté, égalité, fraternité – garde toute sa valeur, pourvu qu’on sache la décliner avec les nuances et la sagesse qui conviennent.

Écrit par une équipe de sociologues, cet ouvrage est dirigé par Michel FORSÉ et Olivier GALLAND.

Avec les contributions de :
Thomas Amadieu, Yaël Brinbaum, Vincenzo Cicchelli, Beate Collet, Julien Damon, Renaud Debailly, Pierre Demeulenaere, Michel Dubois, Frédéric Gonthier, Caroline Guibet-Lafaye, Razmig Keucheyan, Yannick Lemel, Gianluca Manzo, Jean-Christophe Marcel, Sidonie Naulin, Maxime Parodi, Denis Phan, Élise Tenret, Elise Verley.

Découvrez ici un compte rendu de cette publication

2011  |  GALLAND Olivier  |  Ouvrages de recherche publiés en français  | 

2010   Références trouvées  9

2010  |  GALLAND Olivier  |  Articles en français dans revues à comité de lecture référencées  | 
2010  |  GALLAND Olivier , CICCHELLI Vincenzo  |  Ouvrages de recherche publiés en français  | 
2010  |  GALLAND Olivier , LEMEL Yannick  |  Traductions  | 
2010  |  GALLAND Olivier  |  Chapitres d’ouvrages publiés en langue étrangère  | 
 Document(s) associé(s)
2010  |  GALLAND Olivier  |  Chapitres d’ouvrages publiés en français  | 
En savoir plus...


Comprendre les valeurs d’une société est capital pour tous ceux qui veulent contribuer à la faire évoluer. Or, si on étudie depuis longtemps les données économiques et sociales, peu de travaux d’envergure sont consacrés à analyser les systèmes de valeurs. C’est l’objectif poursuivi par cet ouvrage qui s’appuie sur des enquêtes ciblées, menées depuis 1981 et régulièrement mises à jour. Il montre que l’individualisation – entendue comme affirmation de l’autonomie de l’individu et de ses choix – est bien la caractéristique majeure.
De fait, cette individualisation constitue une clef de compréhension de nombreux autres phénomènes contemporains (la famille, le travail, l’économie, la politique ou la religion). Faut-il y voir un danger pour notre avenir collectif ? Pas forcément ! Car l’individualisation n’est pas l’individualisme et ne prône pas le culte du « chacun pour soi ». Elle pourrait même favoriser la cohésion sociale.

2010  |  GALLAND Olivier  |  Direction d’ouvrages  | 
2010  |  GALLAND Olivier  |  Chapitres d’ouvrages publiés en français  | 
 Document(s) associé(s)
2010  |  GALLAND Olivier , LEMEL Yannick  |  Chapitres d’ouvrages publiés en français  | 
En savoir plus...
introduction au numéro



Ce numéro, coordonné par Olivier
Galland, propose une analyse des
nouvelles adolescences, un groupe d’âge
des 9-14 ans qui prend corps sous nos
yeux. Autonomie précoce, styles vestimentaires et corporels,
goûts musicaux et langages spécifiques, valorisation des
relations entre pairs et partage des émotions, rôle des nouveaux
moyens de communication qui sont le support de cette culture
relationnelle : telles sont quelques unes des facettes de cette
identité préadolescente et adolescente qu’explorent les articles
de ce numéro.

cliquez sur la couverture pour lire l’introduction de ce numéro spécial

 Document(s) associé(s)
2010  |  GALLAND Olivier  |  Direction de numéros de revues  | 

2009   Références trouvées  6

2009  |  GALLAND Olivier  |  Articles courts  | 
 Document(s) associé(s)
2009  |  GALLAND Olivier  |  Chapitres d’ouvrages publiés en langue étrangère  | 
2009  |  GALLAND Olivier  |  Chapitres d’ouvrages publiés en français  | 
En savoir plus...

Présentation La notion de jeunesse recouvre une réalité foisonnante : la définition et les contours de la catégorie ont évolué au cours de l’histoire et aujourd’hui elle s’est décomposée en plusieurs séquences dans le cycle de vie. Ce livre tente de mettre de l’ordre dans cette lecture des diverses facettes de la jeunesse.
Il le fait d’un point de vue historique en montrant comment la catégorie s’est peu à peu construite sous l’influence des politiques éducatives et des politiques d’encadrement. Il le fait aussi d’un point de vue sociologique en examinant les concepts qui permettent de définir la jeunesse et en décrivant les différentes phases qui mènent de l’enfance à l’âge.
Les jeunes se socialisent à l’école, avec leurs pairs, dans la famille, dans l’emploi, plus largement en participant aux activités sociales, politiques ou religieuses. Comment évoluent les rapports qu’ils entretiennent avec la société sous ces différents registres ? Quelles sont les tensions, se manifestant par des formes de révolte ou de déviance, qui traversent et parfois perturbent ces relations ?

Sommaire
Introduction
I. La construction de la jeunesse
1. La promotion de l’enfance
L’enfance ignorée ? - La promotion de l’enfance au XVIIIe siècle
2. Trois jeunesses au XIXe siècle
La jeunesse bourgeoise - Une jeunesse ouvrière ? - La jeunesse traditionnelle
II. Les premières tentatives d’encadrement
1. L’action sociale en direction de la jeunesse du XIXe siècle à l’entre-deux-guerres
Les mouvements de jeunesse catholiques - La naissance de la JOC - Un projet éducatif global
2. La jeunesse, une affaire d’État (1940-1950)
L’encadrement vichyssois - La politique de la jeunesse à la Libération
III. Des blousons noirs à la révolte étudiante
1. La montée des jeunes
2. L’ère des blousons noirs
La folle nuit de juin 1963 - Les bandes : une forme culturelle originale
3. La révolte étudiante
La mutation du monde étudiant - L’émergence de l’UNEF - Le plan Fouchet - Le mouvement de Mai 1968 - Une idéologie ambiguë
IV. Les âges de la jeunesse
1. Comment définit sociologiquement la jeunesse ?
Seuils, rôles sociaux, identité et socialisation - Les enquêtes et les méthodes
2. Les trois âges de la jeunesse : adolescents, post-adolescents, jeunes adultes
3. Les modèles européens de jeunesse
V. Les jeunes dans la société
1. La socialisation scolaire
2. La socialisation familiale
3. La transition professionnelle
4. Les jeunes entre eux : des tensions nouvelles
5. L’entrée dans la vie sexuelle
6. De nouvelles formes de participation politiques, sociale et religieuse
Une nouvelle culture politique protestataire - Déclin et recompositions religieuses
7. Déviances et révoltes juvéniles
La jeunesse de la « galère » - La sociologie des émeutes - Délinquance juvénile
Conclusion - Repères bibliographiques.

2009  |  GALLAND Olivier  |  Ouvrages de recherche publiés en français  | 
 Document(s) associé(s)
2009  |  GALLAND Olivier  |  Ouvrages de recherche publiés en français  | 
2009  |  GALLAND Olivier  |  Ouvrages de recherche publiés en français  | 

2008   Références trouvées  3

2008  |  GALLAND Olivier , CICCHELLI Vincenzo  |  Ouvrages de recherche publiés en français  | 
2008  |  GALLAND Olivier  | 
 Document(s) associé(s)
2008  |  GALLAND Olivier  | 

2007   Références trouvées  6

2007  |  GALLAND Olivier  |  Articles en langue étrangère dans revues à comité de lecture référencées  | 
2007  |  GALLAND Olivier , LEMEL Yannick  |  Ouvrages de recherche publiés en français  | 
 Document(s) associé(s)
2007  |  GALLAND Olivier  | 
2007  |  GALLAND Olivier  | 
2007  |  GALLAND Olivier  | 
En savoir plus...


In Boundless Youth, his first major publication in English, Olivier Galland argues forcefully for the continued relevance of a distinctive age group called « youth » despite its changing and increasingly diffuse character. He challenges Talcott Parson’s influential conception of the age group and Pierre Bourdieu’s rejection of « youth » as a distinctive social category. Galland’s brilliant examination of youth in French society puts its contemporary crisis into sharp perspective. He shows that the difficult transition from childhood to adulthood is a process linked to the highly structured nature of the French education system and labour market. Using data from extensive survey research, Galland shows how the transition from childhood to adulthood has greatly changed in recent years. Two detailed case studies examine the role of intergenerational verbal exchanges and the impact of the stigmatisation of appearance on young people. Galland concludes that differing social backgrounds and levels of education of young people play significant roles in transitions to adulthood and these differences are more important to study than any supposed intergenerational divide.

2007  |  GALLAND Olivier  |  Ouvrages de recherche publiés en langue étrangère  |  GEMASS Bardwell Press collection  | 

2006   Références trouvées  7

2006  |  GALLAND Olivier  | 
2006  |  GALLAND Olivier  | 
2006  |  GALLAND Olivier  | 
2006  |  GALLAND Olivier  | 
2006  |  GALLAND Olivier  | 
2006  |  GALLAND Olivier  | 
2006  |  GALLAND Olivier  | 

2005   Références trouvées  4

2005  |  GALLAND Olivier  | 
2005  |  GALLAND Olivier  | 
2005  |  GALLAND Olivier  | 
En savoir plus...


Présentation Observer et comprendre les valeurs des jeunes Européens, dans une perspective comparative, nous renseigne sur les tendances d’évolutions de nos sociétés. Existe-t-il, chez ces jeunes, un socle de valeurs communes ? Les nouvelles générations introduisent-elles une redéfinition des valeurs ? Pour répondre à ces questions, ce livre s’appuie sur les résultats d’une grande enquête internationale sur les valeurs. Couvrant la quasi-totalité de l’Europe et réalisée à trois reprises, cette enquête permet d’appréhender des changements sur vingt ans, de faire des comparaisons entre jeunes et adultes, entre générations, ainsi qu’entre pays ou groupe de pays. L’Europe centrale et orientale bénéficie d’une attention particulière dans le cadre de chapitres sur l’Union européenne élargie ou comparant les pays d’Europe de l’Est et de l’Ouest. Résultat d’un travail d’équipe, l’ouvrage réunit les contributions d’une dizaine de spécialistes d’un domaine de valeurs, qui constituent au final un large ensemble : valeurs politiques, religieu-ses, économiques ; valeurs liées au travail, à la sociabilité, aux normes sociales ; valeurs individualistes, démocratiques ou écologistes ; valeurs des jeunes femmes et des jeunes hommes ; sentiment d’appartenance territorial ; valeurs des jeunes Italiens ou des jeunes Français… Autant de thèmes qui permettent de dresser un panorama stimulant de la jeunesse européenne.

 Document(s) associé(s)
2005  |  GALLAND Olivier  |  Direction d’ouvrages  | 

2004   Références trouvées  2

2004  |  GALLAND Olivier  | 
2004  |  GALLAND Olivier  | 

2003   Références trouvées  3

2003  |  GALLAND Olivier  | 
2003  |  GALLAND Olivier  | 
2003  |  GALLAND Olivier  | 

2002   Références trouvées  3

 Document(s) associé(s)
2002  |  GALLAND Olivier  | 
2002  |  GALLAND Olivier  | 
2002  |  GALLAND Olivier  | 

2001   Références trouvées  2

2001  |  GALLAND Olivier  | 
2001  |  GALLAND Olivier  | 

2000   Références trouvées  5

2000  |  GALLAND Olivier  | 
2000  |  GALLAND Olivier  | 
2000  |  GALLAND Olivier  | 
2000  |  GALLAND Olivier  | 
2000  |  GALLAND Olivier  | 

1999   Références trouvées  1

1999  |  GALLAND Olivier  | 

1998   Références trouvées  4

1998  |  GALLAND Olivier  | 
1998  |  GALLAND Olivier  | 
1998  |  GALLAND Olivier  | 
1998  |  GALLAND Olivier  | 

1997   Références trouvées  4

1997  |  GALLAND Olivier  | 
1997  |  GALLAND Olivier  | 
1997  |  GALLAND Olivier  | 
1997  |  GALLAND Olivier  | 

1996   Références trouvées  7

1996  |  GALLAND Olivier  | 
1996  |  GALLAND Olivier  | 
1996  |  GALLAND Olivier  | 
1996  |  GALLAND Olivier  | 
1996  |  GALLAND Olivier  | 
1996  |  GALLAND Olivier  | 
1996  |  GALLAND Olivier  | 

1995   Références trouvées  5

1995  |  GALLAND Olivier  | 
1995  |  GALLAND Olivier  | 
1995  |  GALLAND Olivier  | 
1995  |  GALLAND Olivier  | 
1995  |  GALLAND Olivier  | 

1994   Références trouvées  3

1994  |  GALLAND Olivier  | 
1994  |  GALLAND Olivier  | 
1994  |  GALLAND Olivier  | 

1993   Références trouvées  3

1993  |  GALLAND Olivier  | 
1993  |  GALLAND Olivier  | 
1993  |  GALLAND Olivier  | 

1992   Références trouvées  3

1992  |  GALLAND Olivier  | 
1992  |  GALLAND Olivier  | 
1992  |  GALLAND Olivier  | 

1991   Références trouvées  6

1991  |  GALLAND Olivier  | 
1991  |  GALLAND Olivier  | 
1991  |  GALLAND Olivier  | 
1991  |  GALLAND Olivier  | 
1991  |  GALLAND Olivier  | 
1991  |  GALLAND Olivier  | 

1990   Références trouvées  1

 Document(s) associé(s)
1990  |  GALLAND Olivier  | 

1989   Références trouvées  1

1989  |  GALLAND Olivier  | 

1988   Références trouvées  1

1988  |  GALLAND Olivier  | 

1986   Références trouvées  1

1986  |  GALLAND Olivier  | 

1985   Références trouvées  1

1985  |  GALLAND Olivier  | 

1983   Références trouvées  1

1983  |  GALLAND Olivier  | 

1984   Références trouvées  2

1984  |  GALLAND Olivier  | 
1984  |  GALLAND Olivier  | 

1981   Références trouvées  1

1981  |  GALLAND Olivier  | 




Groupe d’Études des Méthodes de l’Analyse Sociologique de la Sorbonne - GEMASS
Personnel CNRS - 20 rue Berbier-du-Mets - 75013 Paris - tél. +33 1 58 52 17 76 - email : gemass@cnrs.fr
Personnel Sorbonne - Maison de la Recherche - 28 rue Serpente - 75006 Paris - tél. +33 1 53 10 58 26


Dernière mise à jour le : mardi 23 mai 2017