GEMASS

Groupe d’Etude des Méthodes de l’Analyse Sociologique de la Sorbonne

Accueil > Publications > Recherche par années > Années 2010 > Année 2016

L’adoption plénière en France et en Angleterre-Galles : une histoire comparée du droit et des pratiques (1926-2015), Droit et société, 2016, vol. 93, n°2, p. 417-435

Pourquoi les Britanniques adoptent-ils très peu d’enfants à l’international, par rapport aux Français ? Pour le savoir, nous comparons l’histoire du droit et des pratiques de l’adoption plénière dans les deux pays. Il apparaît alors que, depuis l’entre-deux-guerres, les deux pays ont des droits de l’adoption proches, mais qu’en Angleterre-Galles les mineurs nationaux maltraités sont beaucoup plus souvent placés pour l’adoption qu’en France. Cette différence majeure a eu des conséquences importantes sur la pratique de l’adoption dans ces deux pays. D’une part, les adoptions ont longtemps été beaucoup plus nombreuses en Angleterre-Galles qu’en France. Et, d’autre part, les pouvoirs publics britanniques sont avant tout soucieux de faire adopter leurs nombreux mineurs nationaux, notamment, depuis les années 1970, de manière « ouverte ». C’est pourquoi, en Angleterre-Galles, si peu de mineurs étrangers sont adoptés.

Follow me on Academia.edu





Groupe d’Études des Méthodes de l’Analyse Sociologique de la Sorbonne - GEMASS
Personnel CNRS - 20 rue Berbier-du-Mets - 75013 Paris - tél. +33 1 58 52 17 76 - email : gemass@cnrs.fr
Personnel Sorbonne - Maison de la Recherche - 28 rue Serpente - 75006 Paris - tél. +33 1 53 10 58 26


Dernière mise à jour le : mardi 23 mai 2017